Sign in / Join
changi1

Aéroport de Changi: la révolution robotique du voyage est en marche

La délégation mauricienne qui s’est déplacée à Singapour pour le vol inaugural de l’A350 a visité hier, jeudi 26 octobre, le nouveau terminal de l'aéroport de Changi. Immense et hautement robotisé, il devrait révolutionner le voyage aérien tel que nous le connaissons.

changi2

Un officiel de l'aéroport de Changi présente à la presse singapourienne et mauricienne les innovations technologiques du nouveau terminal.

Partir en voyage ne sera plus du tout la même histoire, du moins pour ceux qui, dans un futur proche, décolleront du nouveau terminal de l'aéroport de Changi, à Singapour. Ce nouveau terminal est une excellente nouvelle pour Singapour: pouvant accueillir 16 millions de voyageurs par an, il fera passer la capacité annuelle du titanesque aéroport à un chiffre impressionnant de 82 millions de passagers chaque année!

changi3

Petit bijou de technologie, le terminal 4 de Changi est également l’un des plus beaux complexes aéroportuaires du monde

Pour le voyageur lambda, même celui qui ne visite pas Singapour, le T4 de Changi est également annonciateur de changements drastiques. En effet, outre sa beauté et son immensité, le magnifique terminal sera doté d’un système baptisé Fast and Seamless Travel (FAST), ce qui veut dire que toutes les procédures de départ seront désormais réalisées par l'intermédiaire de robots ou de machines électroniques.

Ainsi, du check-in à l’enregistrement des bagages en passant par les procédures douanières, tout sera entièrement automatisé. La presse mauricienne a eu, en avant-première, un aperçu de la technologie utilisée à cet effet, hier, juste avant de quitter Singapour. Tous ont été fortement impressionnés par ce système qui devrait grandement faciliter et raccourcir le temps nécessaire à l’embarquement.

A leur arrivée à l'aéroport, les voyageurs devront tout d’abord s’enregistrer électroniquement dans l’une des nombreuses stations prévues à cet effet. Ces kiosques, dotés d'écrans tactiles, sont déjà présents dans les autres terminaux de Changi. Une fois le check-in fait, ils devront scanner leur passeport et leur carte d’embarquement dans une autre machine, avant de peser leur bagage. L’appareil prend ensuite une photo du voyageur et la compare à celle du passeport. La procédure est extrêmement simple et rapide.

changi4

Le Bag-Drop, système électronique d’enregistrement de bagages automatique

Tout a été prévu: en cas d'excédent de poids, un système de paiement a été intégré à la machine. Au total, le T4 de Changi compte 65 kiosques de check-in automatiques, ainsi que 50 comptoirs électroniques d’enregistrement des bagages, baptisés Bag-In. Bien sur, des employés seront présents pour faciliter l’utilisation de ce système et aider les passagers qui auront des difficultés.

La technologie de pointe utilisée par Changi devance sans doute de plusieurs années celle des autres grands aéroports de par le monde, mais une chose paraît quasi-certaine: des systèmes similaires devraient bientôt être mis en place partout ailleurs. L’embarquement vers le futur a déjà commencé…

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -