Sign in / Join
papangue

Connaissez-vous le papangue, le dernier rapace de La Réunion ?

On ne se lasse jamais de la nature exubérante de l’île de la Réunion et encore moins de ses époustouflants paysages, de sa biodiversité qui rend envieuse les autres destinations touristiques de la région. Sa faune est quant à elle unique. Il reste aujourd’hui à La Réunion moins d’une dizaine d’espèces d’oiseaux endémiques dont certaines sont en voie de disparition. Parmi les oiseaux emblématiques de l’île figure le papangue.

C’est le dernier rapace de La Réunion. Le Busard de Maillard (Circus Maillardi), communément appelé le papangue, oiseau endémique de l’île soeur. Le Papangue est une espèce protégée depuis 1989. La population de cette espèce endémique de La Réunion est estimée à environ 200 couples et compte parmi les rapaces les plus rares au monde. Cet oiseau qui niche au sol, impressionne de par son envergure qui peut mesurer jusqu’à 1,20 mètres, ailes déployées. Le mâle se distingue facilement, il est noir et gris sur le dessus et blanc sur le ventre ; tandis que la femelle a le plumage brun moucheté de blanc crème. Les jeunes ressemblent aux femelles et arborent un plumage brun, mais toutefois  plus sombre, et une couleur uniforme.

Le papangue plane souvent au-dessus des ravines. Il vit sur les pentes moyennes entre cinq cents et mille cinq cents mètres d’altitude, mais peut être vu dans les zones urbaines. Ce carnivore chasse les petits oiseaux et les petits mammifères, ainsi que les reptiles et les insectes, voire même de jeunes tangues et des rats. Il chasse à très faible hauteur, au-dessus de la végétation. Il utilise bien souvent les courants d’air chaud pour prendre de l’altitude.

L’oiseau offre un très beau spectacle aérien lors de la parade nuptiale. Il démontre sa maitrise de la voltige en effectuant des plongeons, pirouettes, entre autres. Il émet en même temps des manifestations vocales aiguës. La période de nidification est de décembre à fin mai et on enregistre entre deux à sept œufs sur une ponte annuelle, qui donneront de un à quatre oisillons.

Si vous souhaitez mieux connaitre cet oiseau emblématique de La Réunion, il suffit de vous procurer le livre « Papangues, rapaces de La Réunion », signé Sarah Caceres, Jean-Noël Jasmin et Olivier Payet, trois photographes amoureux de l’île de la Réunion, de la nature et surtout de cet oiseau.

 

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -