Sign in / Join
bebetcizo

Faune locale: la bébête ciseaux, amie du jardinier

Elle fait peur aux enfants et affole les grand-mères. Pourtant, la "bébête ciseaux", insecte commun à Maurice, est totalement inoffensive. Elle a même tendance à protéger les jardins des parasites…

A Maurice (et ailleurs), on lui attribue le pouvoir d’entrer dans les conduits auditifs, de dévorer la cervelle de ses hôtes ou d’y deposer ses oeufs. Ses pinces proéminentes lui permettraient aussi de couper et de pincer quiconque la dérange… Pourtant, il n’en est rien. La bébête ciseaux, plus connue sous le nom de perce-oreille en Europe (earwig en Anglais), est un insecte habitué des jardins et des maisons mauriciennes. Et contrairement aux croyances populaires, elle est totalement inoffensive.

De son nom scientifique Forficula (ordre des Dermaptères), la bébête ciseaux se retrouve sous presque toutes les latitudes. Toutefois, l'espèce que nous rencontrons le plus souvent à Maurice est radicalement différente du perce-oreille américain, australien ou européen. Tandis que ses cousins d’outre-mer présentent une couleur brune tirant vers le roux, la bébête ciseaux commune de chez nous (Chelisoches Morio) est d’un noir de jais, à l’exception des extrémités des pattes qui sont plus claires.

Il existe en réalité plus d’une dizaine d'espèces de bébêtes ciseaux répertoriées dans l'île, dont la plupart vivent également dans d’autres pays. Le Dr Raymond Mamet, biologiste et entomologiste mauricien, avait à la fin des années 40, collecté une importante quantité de spécimens, espérant trouver éventuellement une espèce endémique. Ce qui ne fut toutefois jamais le cas.

A Maurice, on trouve des bébêtes ciseaux très souvent dans les feuilles des bananiers ou sur les tiges des cannes à sucre. Elles sont en effet très friandes de sucre et avides de fruits bien mûrs, voire presque en état de décomposition. Certains la considèrent comme nuisible, mais la bébête ciseaux est pourtant un grand allié du jardin et du potager. Les dégâts qu’elle peut parfois causer sur les fruits sont minimes, alors qu’elle s’attaque à d’autres nuisibles tels que les pucerons ou les poux blancs.

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -